• Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016)

    Tour et détour autour du Mont Viso 3841 m

    Six jours autour de l'emblématique « Roi de Pierre »

    Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016) David Helpling : Promise ; Shadows Of Far Night. Jon Jenkins : Sky Of Surrender. Fonds sonore [extrait] : Howling Wind.


    Ce tour était initialement prévu sur 8 jours... faute de temps, il aura été conclu en 6 jours ; 6 jours à monter et à descendre ; 6 jours entre ombre et lumière, 6 jours à voir ou entrevoir ce géant de pierre. Pluie, vent, grêle auront aussi fait partis de cette [belle] itinérance.

    Ce tour version XL, à défaut d'être XXL, nous a fait passer de la Vallée du Guil à la Vallée du Po en passant par le Valle Varaita avec une incursion Valle Pellice...

    Le GDV... troisième édition


    Au vue de la forme Olympique des participants – au nombre de 2 -, ce tour 2016, commencera par un petit échauffement. Une entrée en matière plutôt « classique » du tour, puisque nous démarrons par le Route et son Grand Belvédère, pour nous poser au Refuge du Viso... Pour poursuivre, notre « réchauffement », nous ferons une petite visite au Lac de Porcièroles... à quelques encablures du refuge. Nous poursuivrons notre itinéraire... le lendemain en direction du Refuge Barbara Lowrie, en Valle Pellice...

    En résumé :
    •  J 1 : Calme et volupté... tranquille, quoi
    •  J 2 : J'ai les os des mes genoux qui font des claquettes ; l'estomac qui fait des nœuds... et au final : mes yeux ne savent plus ou regarder, "tellement" c'est beau  he
    •  J 3 : Au « son du bois », je me retourne, et ils sont là, une dizaine... nonchalants, joueurs, majestueux avec leurs carrures imposantes et leurs cornes qui toucheraient presque le ciel !
    • J 4 : La journée va être « humide... » et même un peu « électrique ». Zéro plus zéro... égal ZERO MOZZO ! Visibilité, heu, NULLE ! « T'es où ? »... « Ben, là, à côté de toi ! »
    • J 5 : Du soleil à tous les étages... ça «pète » aujourd'hui ! Et le soir ça claque... tous aux abris !
    • J 6 : « Dès que le vent soufflera je repartira .../... Dès que les vents tourneront nous nous en allerons... » (Renaud). Point de Losetta au menu du PDJ, trop de vent, trop froid. Dommage ! [Une fois de plus encore RATE !! Grrrrrrrrrrrrrr...frown ]

     Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016) J1 : La Roche Écroulée 1787 m Refuge CAF du Viso 2460 m. Par la vallée du Guil et le Belvédère du Viso ;  le petit  Lac de Porcieroles 2630 m. + 960 m/-220/T1 à T2.

    Une petite étape, pour une petite « mise en jambe »... Histoire de retrouver les sensations de la marche, du portage (hé oui...) et aussi (re) découvrir la Vallée du Haut Guil et le maître des lieux : le Mont Viso et ses 3841 m, coiffé de Nebbia (ou pas)...

    On a de la chance cette première journée est placée sous le signe du soleil... radieux. La Roche Écroulée, 8 h... un départ presque matinal, mais la journée est annoncée comme chaude... La route est toujours aussi jolie, quoique un peu longue... pour une reprise le démarrage en douceur est nécessaire. Le Grand Belvédère est vite atteins. Quelques photos, et nous voilà reparti pour une petite montée vers le Refuge CAF du Viso.

    Le Refuge... (avec sa terrasse panoramique). Une petite pause – un peu mouvementée - … Il y a dans le secteur deux ânes, dont un répondant au doux prénom de Diego,... viennent à notre rencontre lorsque nous décidons de nous poser pour déjeuner... Par l'odeur alléchée, "Diego" s'est littéralement invité dans mon sac à dos ! Un peu collant le bestiau, mais aussi un peu imposant.... Après quelques négociations, et moulinés de bras, lui et son comparse sont allés brouter un poil plus loin... Une petite sieste, presque contemplative plus tard, nous voilà cheminent vers le Lac Porcieroles... nous empruntons le sentier qui mène au Couloir du Porc Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016) ] et accessoirement au Refuge Vitale Giacoletti ou bien encore vers la Punta Undine ou Punta Venesia... (voir même plus si affinité). Le lac, une nouvelle pose... hors mis cette touche aquatique... l'ensemble est totalement minéral. Les sommets qui nous font face en imposent de part leurs hauteurs, et leurs formes... Le lieu est comme dans mes souvenirs – lointains – toujours aussi beau... Mais fini de rêvasser, nous entamons la descente vers le refuge, car il se faire tard... L'heure de la soupe n'est plus très loin.

     sleep

    Après une bonne nuit de sommeil [non pas à cause de cette première étape (un peu quand même) mais à cause du repas du soir que dis-je du divin repas du soir (lasagne, salade, gâteau au chocolat, soupe... bref un vrai repas de "marcheur" !]. Demain c'est la deuxième étape de ce tour.. placée. sous le soleil exactement (enfin au début) !


    Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016) J2 : Refuge CAF du Viso 2460 m - Refuge Barbara Lowrie 1746 m : Par le Col Manzol  2667 m. Partie raide sous le col Sellière, présence de neige sur une bonne partie de la descente. Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016) Col Manzol : équipé et exposé sur les premiers mètres. Descente raide. Pour le sommet  : passage en II, cairns. Mont Manzol : Non réalisé, visibilité NUL. +760 m/-1430 m/5 h/T2  à T3.

    Décollage vers 7 h 30 (ce sera un rituel tout au long du parcours...) direction le Col de Sellière perché à près de 2860 m, le tout sous un soleil radieux. Le montée est régulière, formée de grands lacets, nous sommes sur le GR 58 C. Col de Sellière : le Viso trône au loin, et tous ses sommets satellites autour, dominent le paysage. C'est beau. Nous entamons maintenant notre première descente du jour... nous sommes sur la GTA. Il y a un beau et grand névé a descendre, un vrai bonheur... nous sommes noyés dans la Nebbia... Deux silhouettes se distinguent sur la crête : des bouquetins... Nous retrouvons le sentier plus bas, bien dommage, c'était plutôt sympa la neige ! Au loin, une tâche rouge... et une autre bleue : le Refuge Granero 2391 m, et son lac, le lac Lungo 2377 m ... baignés dans un océan de verdure, et accessoirement sous le soleil. La nebbia nous a temporairement lâché... Une pose, une photo... et nous entamons notre deuxième montée du jour, notre deuxième col, celui de Manzol, perché celui-là à près de 2667 m. La montée est tranquille, douce, agréable, régulière... la nebbia nous a rattrapé... elle nous enveloppe, elle nous laisse cependant entrevoir au loin quelques masses informes... Je me pose quelques questions sur ce col... j'ai eu du mal à trouver des infos ou des photos. Je sais qu'il y a des chaînes, que la descente est plutôt raide, et qu'elle est à proscrire en cas de mauvais temps ou si le col est enneigé. Je me focalise tellement sur le sujet, qu'une fois arrivée au col, oups , purge ce n'est pas un col « ordinaire » pour sûr, c'est en fait un couloir, raide et équipée et qui par beau temps, vous mets dans une belle ambiance aérienne beurk ! Merci nebbia ... la descente ne fût pas des plus académique (heureusement que les APN n'étaient pas de sortis... cela aurait fait quelques clichés plutôt comiques) Bref... je prend, une fois revenue à « moi », le temps d'immortaliser le secteur. Avec la descente du col Sellière (pour peu que l'on ne soit pas habitué, cela va de soit) et celle-ci, ce sont les deux seules difficultés du jour. La chute (surtout au Manzol) est à proscrire. Au menu, j'avais prévu l’ascension du Monte Manzol 2933 m, mais au vue des conditions du jour, c'est à dire une visibilité réduite à ZÉRO... nous avons opté pour la solution la plus "sage", poursuivre jusqu'au refuge. Nous ferons une (nouvelle) pause plus bas... au « carrefour » : à main droite le Colle Armoine, à main gauche le Refuge Barabara Lowrie, notre destination du jour... Une belle, très belle descente... la nebbia ne nous aura pas permis de tout voir, mais aura laisser deviner les paysages. Nous avons basculé du «tout minéral » au « tout végétal »... un enchantement !

    Une belle, non, une très belle étape ; alpine sur de court passage, juste ce qu'il faut pour se faire plaisir. Le refuge... tout simplement extra, tant au niveau de l’accueil, qu'au niveau du confort. J'allais oublier sa touche gastronomique fort sympathique !! 

    Demain, c'est encore belle étape, avec au menu le fameux Sentiero Du Postino : sa vire aérienne (mais pas trop...), ses cordes fixes et ses échelles... Ici le secteur ne m'est pas inconnu... car déjà parcouru. Quand on aime...

     sleepzzz


    Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016)  J3 : Refuge Barbara Lowrie 1746 m - Refgue Giacoletti 2741 m. Par le Col Armoine (112/114) - Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016) Il sentiero del postino (Sentier du Postier) V21 ou V19. + 1240 m/-305 m/6 h. T2 à T3. Option : Rocce Alte Monte Losas 2838 m ; +100 m pour le sommet, qui se situe au «  pied  » du refuge Giacoletti.

    Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016)

     Dans la Nebbia ... le refuge

    Nous quittons le refuge... vers 7 h 30, en ce lundi 11 juillet, le temps est clair et ensoleillé... Nous empruntons pour parti le même chemin que la veille, autant dire que le réveil musculaire... va être un peu rude ! Nous cheminons aujourd'hui vers le Col Armoine – paraît il l'un des plus beaux cols du GDV – Nous remontons le très beau Vallone del Pis, ce qui ne nous a pas été permis d'être vue hier, se dévoile totalement ce matin... le lieu vaut vraiment le détour . Au départ du refuge, la montée – tout en forêt – se fait sur un sentier tout en lacet, bien marqué, bien balisé, raide mais régulier. Nous passons une belle cascade – la veille des bénévoles consolidés le passage... pour sûr ils ont fort bien œuvré !! - encore un ou deux ressauts, nous passons le fameux « carrefour » qui à main droite conduit au « Manzol », et « tout droit » à « L'Armoine »... Le sentier ne fait plus de lacets, il suit une pente qui s'élève tout en douceur. Nous passons le Lago Arbancie 2451 m, puis poursuivons jusqu'au Lago Piena Sia... quelques beaux passages encore enneigées donnent un caractère un peu alpin à cette première partie de l'étape... Le Col Armoine... une petite pointe – toute timide – se dévoile au fur et à mesure que l'on s'avance... le VISO !! Pour sûr... c'est vrai que c'est beau, et même très beau. La Nebbia, fait son apparition ; elle « dévore » petit à petit, tout sur son passage, bientôt elle recouvrira tout (ou presque). Nous quittons la Valle Pellice pour la Vallée du Po... Quelques photos, puis nous fondons vers Pian d'Armoine, avant de remonter (hélas...) en direction du Col de la Traversette. Nous délaisserons la sente bien raide pour emprunter le sentier du Postier... un véritable jardin suspendu ! La sente fille à flanc avec quelques passages équipés... Nous arrivons devant l'un d'eux... il y a deux solutions soit utilisés la corde fixe qui passe sur le névé soit utiliser la corde fixe qui passe entre le névé et la parois... On opte pour la première solution... Je martèle la neige, dure, pour faire une trace plus marquée (il aurait été toutefois plus judicieux d'opter pour la solution 2..., la chute dans cette configuration aurait été très mal venue...). La corde mise en place... est la bienvenue ; je suis agrippée dessus, et par la même occaz... les doigts frottent la neige, ils deviennent tous rouges, bref, sympathique moment... sous la nebbia en plus ! Là, je dirais, tout simplement : grandiose ! Au sortir du névé, le sente file toujours à flanc... Une corde fixe est la à nouveau pour « calmer » les ardeurs du marcheur qui serait pris de vitesse dans la courte descente qui mène à la « sortie » du Postino... équipée de barreaux métalliques (la dernière fois que je suis passée par là... il fallait désescalader... c'était, heu.. un « poil » plus sportif). Le dernier échelon, un pied puis deux... le Postier, c'est du passé ! Super sympa, très esthétique... sportif, alpin. Bref, ce court chemin ne manque pas pour ma part de qualificatif (même si, je ne sais pas pourquoi, je n'avais pas envie de passer à nouveau par là...). Une nouvelle corde fixe a été tendu pour franchir le torrent, quand celui-ci est très actif... le passage doit être plus que délicat, le demi-tour s'impose, car ça en « impose ». En ce mois de juillet, pas de souci, l'eau coule, elle coule même bien mais pas suffisamment pour nous faire faire demi-tour. Nous sommes noyés dans un océan de brume... Nous poursuivons notre ascension vers le Refuge Vitale Giacoletti... nous optons pour le « tout droit dans le névé » … EXTRA ! Le sentier reprend ses droits un peu plus haut à main droite... mais le névé c'est plus sympa. Je « zig » et « zag » tout en martelant la neige... Derrière nous « la jeunesse », qui nous dépasse et fini la trace ! Le refuge... une belle pause, en mode pose. Détente, bavardage, échange... Un moment fort sympa. Tout comme l’accueil, le repas... et en plus, le dit refuge a lui aussi, à une vue plus que panoramique... Il ne reste plus qu'à attendre que Dame Nebbia, lève son voile, pour que le Maître des Lieux, se dévoile à nouveau... se sera chose faite en fin d'après midi... Que dire... Môsieur est timide.

    Cabris et étagnes font l'attraction devant le refuge... durant une bonne partie de l'après-midi. Les bouquetins, quant à eux, arriveront un peu plus tard, en fin de journée. Du bruit se fait entendre dans le [fameux] Couloir du Porc, la Nebbia est encore bien présente, mais laisse entrevoir leurs silhouettes. Une séquence d'observation s'improvise. Une harde de mâles, descend le couloir, laissant s'échapper quelques blocs à leur passage ; on les voient mêmes se donner des coups de cornes... La harde descend ainsi nonchalamment, pour atteindre les abords du refuge... pour se prélasser au soleil quand celui-ci daigne se montrer un peu... Cabris et étagnes, eux sont partis "jouer" un peu plus loin. 

    Après ce petit intermède « animalier »... On se repaît d'un bon repas ; on veille un peu... et puis Morphée fait son œuvre.

    Une très belle journée, une belle fin de soirée... Le GDV a encore « frappé » fort !

     sleepzzz

     


    Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016)  J4 : Refuge Giacoletti  2741 - Refuge Alpetto 2275 m : Par le Colle dei Viso 2650 m - [Lago Chiaretto 2.290 m ; Rif. Q. Sella 2.640 m] - V13. +500/-900 m/T2. Option : Viso Monzzo 3019 m : + 370 m pour le Viso Mozzo. Non réalisé météo exécrable : pluie, grêle... brouillard Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016)

    Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016)

    Aujourd’hui on traîne un peu... le départ sera moins matinal que les jours précédents... Mais en attendant le café et les tartines, je monte au petit matin, assister au lever du soleil, sous l'anté-cime de la Rocce Alte ... Au loin un bruit, puis un silhouette, c'est un cabri solitaire. Je poursuis et débusque un volatile : une perdrix... Je continue et puis m'installe sur une plate forme en attendant que le « spectacle » commence... Au loin, le ciel s'embrase, le soleil dévoile toute sa puissance, en douceur, illumine le ciel, puis embrase la montagne... qui se fait toute dorée. Moment magique... Le Viso et tous ses satellites ont repris des couleurs, hier sombre, aujourd'hui paraît d'or. Il est temps de redescendre. Le refuge s'est réveillé, ses occupants s'agitent, mon [compagnon] de route aussi... Petit déjeuner, préparatif de départ, petites vérifications histoire de ne rien oublier... Un lacet, puis deux... je lève le nez, le ciel s'est assombri, je sens comme quelque chose qui me tombe dessus, c'est assez discret... un petit crachin qui s'arrête presque aussitôt. Je bâche par précaution mon sac à dos, et garde ma veste... Nous filons, la journée aujourd'hui sera (presque courte), 5 h tout au plus... Ce soir nous dormons au Refuge Alpetto. Pour y parvenir nous passons par le Colle Dei Viso... La météo joue avec nos « nerfs » : une éclaircie, une averse (micro-averse), elle n'a pas le temps de nous mouiller qu'elle s'est déjà arrêtée , j'en profite pour enfiler mon pantalon de pluie... sage décision .... Nous passons le Lago Chiaretto, et cheminons vers le Colle Dei Viso, et c'est reparti ça mouille à nouveau, pour s'arrêter un peu plus haut... Les choses vont se gâter réellement un peu plus loin, juste avant d'arriver au col. Au loin un grondement sourd... ce n'est pas le tonnerre, lui il viendra un peu plus tard, mais la montagne qui se « casse la figure » ; c'est une chute de pierres... Nous sommes noyés dans la Nebbia, et bientôt sous les eaux, et au final par de la grêle... Nous franchissons le Colle Dei Viso sous l'eau... Moi qui avait envisagé de faire l’ascension du Viso Mozzo, hé bé c'est encore raté ! Le temps est vraiment pourri. Nous nous abritons un cours moment au refuge Q. Sella... La pluie cesse... Nous poursuivons notre route dans la Nebbia, on se voit à peine. Belle ambiance ceci dit ! Mais le GDV sans la Nebbia... ce ne serait pas le GDV !

    La « classe » cette journée, dommage pour le panorama en haut du Viso Mozzo. Mais le levé du soleil [magique] aura gommé d'un rayon de soleil cette belle journée certes un "poil" humide...

    Alpetto...

    zzzsleep 


    Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016) De retour sur le GDV

    Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016)  J5 : Refuge Alpetto 2275 m - Refuge Vallanta : Par le col San Chiaffredo 2762 m /vallée de Giargiatte / col Gallarino 2727 m [Lago Bertin 2.700 m /Lago Lungo 2.740 m] – U10/GTA/GDV.  Nous quittons le refuge, sous un beau soleil... Nous remontons en direction du Passo Gallarino, perché à plus de 2700 m. Celui que nous avons aperçu ou entre aperçu ses derniers jours, nous fait « l'honneur » de sa présence sous un soleil des plus radieux. Nous cheminons sur un très beau sentier. La montée est régulière, et pour ne rien gâcher elle est en plus panoramique : le Viso, et là, le Mozzo aussi... ! Nous sommes sur le V6, puis sur le V7... au Passo Gallarino, nous retrouvons le GDV (et accessoirement la GTA ou encore le « U10 » !). Nous reprenons, ici, le tour classique, mais ce petit détour au Refuge Alpetto vaut le détour... L'endroit y est calme, reposant, loin de la foule des refuges du tour. Une petite parenthèse enchantée, même si c'est sous un Nebbia épaisse et tenace que nous y sommes arrivées... Pour cette troisième édition, sur cette étape, je puis dire que j'ai de la chance, le temps sera beau – pour ne pas dire très beau – durant tout la journée (enfin presque).

    Les deux Passo sont passés, le secteur très minéral du Lago Lungo et Bertin, aussi. Une pose photo, et nous enchaînons en dévalant le beau et verdoyant Vallone della Giargiatte, Pian Meyer, suive ensuite les Granges de Gheit – 1912 m -, où nous ferons une bonne pose avant d’entamer une belle montée vers le Refuge Vallanta... Comme je le disais un peu plus haut, je fais ici mon troisième tour, le secteur ne m'est donc pas inconnu, mais par deux fois je n'ai rien vue. La première à cause de la Nebbia, et la deuxième à cause d'un orage mémorable ! C'est donc sous le soleil que je découvre le Vallone di Vallanta, c'est vraiment beau. Les fois précédentes la montée m'avait semblé longue et « pénible » ... mais pour sûr par grand beau, la donne change. La montée est progressive, le Viso se dévoile petit à petit, on a du mal même à la reconnaître, sur ce versant Ouest, son « physique » est différent, imposant, car il vraiment très proche.

    Nous nous posons : jet de chaussures, lessives, petits cafés Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016).... Une pose, sous le soleil, s'est improvisée aux abords du refuge. Il y a beaucoup de monde, le refuge est quasi plein (il fait 75 places !). Le vent qui nous a accompagné par petite « touche  légère » lors de la montée, s'est levé et souffle fort en rafale. [Cela m'a curieusement rappelé un épisode venteux en Argentera... un vent tempétueux par grand beau, le ciel s'est fâché, et on à non pas vue tout « rouge » mais plutôt tout « noir »... et ce fût la « cata »]. Quelques nuages font leur apparition dans le bleu du ciel... Le temps se couvre partiellement. Le vent souffle de plus en plus fort : les portes claques ; les couvres chefs s'envolent... une goutte puis deux, et c'est un grand rapatriement vers l'intérieur qui s'organise... Une belle averse de grêle... Le lac a des allures de mer déchaînée. Pour sûr la lessive séchera plus vite ! On finira notre pause à l'abri... et au chaud, mais toujours l’œil rivé sur le Viso...

    Demain, c'est le Monte Losetta - 3050 m - qui est prévu au menu... sauf si le vent souffle toujours.

     zzzsleep


    Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016)  J6 : Refuge Valanta - La Roche Ecroulée, par le Passo di Vallanta.

    Une nuit agitée... le vent a forci durant la nuit. Nous avons eu droit à un véritable concert – gratuit – de volets et autres portes métalliques (heureusement bien accrochés). Nous prenons, avec regret, la décision de ne pas faire le sommet, le vent est vraiment trop fort, et le froid qui l'accompagne est plutôt « mordant »... Nous rentrons donc, en mode direct. Bonnet, veste, gants, sont de sortis ce matin. Nous démarrons aux alentours des 8 h. Le refuge est encore à l'ombre, le sentier qui monte vers le Passo di Vallanta aussi. Le soleil brille, mais ne nous réchauffe pas encore, il va falloir attendre pour ça ! C'est la « ruée » vers le Passo... ! En colonne, les uns derrières les autres... La fréquentation du secteur tranche avec le calme des jours précédents.

    Le Passo est bien enneigé... je sens que l'on va bien « s'amuser » ! La neige est dure, pour ne pas dire verglacée ; en gros ça glisse sous la « godasse »... Va falloir louvoyer entre les plaques de neige avant d'atteindre le Passo... dont le poteau est à moitié enseveli par la neige. Quelques photos plus tard, nous franchissons la frontière, nous sommes maintenant en France, dans le Queyras... en contre bas l'on peut apercevoir le lac Lestio 2510 m. Le ciel est toujours aussi bleu, le vent faibli... La neige est encore bien présente sur le versant « Queyras »... Nous progressons de névé en névé... La neige disparaît au fur et à mesure. Ici le balisage se perd un peu, contraste saisissant avec le balisage omniprésent côté Italien. Le lac Lestio, une courte pause... Nous décidons de rentrée par le sentier qui longe le Guil (balisage jaune/PR). Il descend progressivement et inexorablement vers la vallée... Le Grand Belvédère, Pré Michel... la Roche Écroulée, le Tour 2016 est bouclé Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016) !

     Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016)

    Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016)

    Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016) Ristolas...

    Vendredi 15 juillet 2016... Après une nuit un peu "agitée", la neige est tombée dru... sur les sommets environnants.


    Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016) Côté difficulté technique

    Difficulté de T1 à T3. [Selon l'échelle de difficulté du CAS]   T1 pour J1 ; T2 pour les jours suivants. T3 pour les secteurs : Col Manzol, le Sentier du Postier, et l'accès et le Passo di Vallanta en raison de l’abondance de neige Être très attentif à  la Nebbia (brouillard), fréquente sur le versant italien, qui peut rendre l'orientation difficile, voire "paumatoire". Crampons et piolet peuvent-être nécessaires en début de saison ou si des névés persistent sur certains passages. Se renseigner auprès des gardiens de refuge. Carte et boussole indispensable, GPS conseillé. Accessible aux randonneurs ayant une bonne maîtrise de l’orientation et  une expérience élémentaire de la montagne.

     Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016)Côté équipement

    Tout l'équipement nécessaire à l'itinérance en refuge

    Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016) Cartes et topo

    • Monviso Sampeyre n°106 (IGC), Montviso St Véran 3637 OT 
    • Carte n°10 : Valle Po, Monviso (1/25 000). Edition 2005. Tour et détour autour du Viso - 6 jours -... (Juillet 2016) Attention ces cartes ne développe que la partie italienne contrairement aux éditions de l'IGC ; elles sont de bonnes qualités. Certaines de ces cartes existent avec un traitement contre la pluie et les déchirures (11.90 €, la carte) Editions Fraternali. Plus d'infos, ICI : http://www.fraternalieditore.com/ 
    •  http://www.visotopo.com/ 

     

    Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016) Hébergements

    • Rifugio Viso 
Alt 2.460 m
 +33-(0)492.468181
Gardiens Paul et Sarah Cieslar 04 92 46 81 81
 refugeduviso@ffcam.fr
 Lits : 65
 Refuge d'hiver 17 
Ouvert de mi juin à mi septembre
    • Refuge Barbara Lowrie 
    • Rifugio Giacoletti. Alt 2.741 m

 (+39)-0175.940104 
Gardien et guide Andrea Sorbino, 
(+39)-0121.82127, (+39)-347.9637442 ; 
rifugiogiacoletti@perosa.it 
Site www.giacoletti.it 
Lits : 55 
 Refuge d'hiver 4 lits.
Ouvert de mi juin à mi septembre
    • Rifugio Alpetto. Alt
 2.268 m
 (+39)-340.5130792
 Gardien Alessandro Casassa,
 (+39)-0171.995120, (+39)-347.8445251 
rifugioalpettomonviso@gmail.com 
 Lits : 24
. Refuge d'hiver Ouvert juin à mi-octobre et 29/12 - 1/5 sur demande
    • Rifugio Vallanta Alt. 2.450 m
 (+39)-0175.956025
Gardien et guide Livio Patrile, (+39)-0175.950161 ; info@rifugiovallanta.it
 Site : www.rifugiovallanta.it
 Lits : 75 Refuge d'hiver 31
. Ouvert de mi juin à fin septembre

     

    Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016) Sites Internet

    • Une très jolie version, en 7 jours...(et un site bien sympa... à découvrir !!) ; au départ de la Roche Écroulée : Les Randos de Nataderic
    • Tour du Mont Viso, au départ de Ristolas, en 7 jours. Avec quelques beaux sommets : Monte Meidassa (3107m), Viso Mozzo (3019 m), Sella Calatà (2940 m), Punta Losetta ou Pointe Joanne (3052m), Pain de Sucre (3208m), ... A découvrir sur : Moutain Spirit
    • Tour du Mont Viso "par le Col de Valante le Passo Gallarino et le Tunnel du Pertuis", en 2 jours. A voir sur : Altitude Rando

     

      En vidéo Tour et détour autour du Viso - 6 jours - (Juillet 2016)


     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :