• Topo Raquette : De Névache au Col des Muandes (Clarée, 2014)

     Découverte du Massif des Cerces en Clarée dans ce topo raquette itinérant :

    Le Col des Muandes 2828m au départ de Névache par le Refuge des Drayères.


     

    Topo Raquette : De Névache au Col des Muandes (Clarée, 2014) Musique signée Maximilian Hecker 


    La pratique de la raquette et de la montagne en hiver requière des connaissances spécifiques, tel que :

    • une connaissance rigoureuse du maniement du DVA (et du kit pelle/sonde),
    • une connaissance des risques liés à l'enneigement,
    • une bonne connaissance du terrain et de choix d'itinéraires,
    • une bonne connaissance de la recherche de victime d'avalanche ainsi que les différents points de sécurité (comportement en cas d'avalanche par la FFME ; DVA - Techniques de recherche par l'ANENA)
    • une bonne connaissance en orientation...
    • une bonne connaissance de la montagne en hiver

     

    En montagne, et en hiver, les conditions météorologiques peuvent être difficiles : dégradation météorologiques, froid, vent (qui accentue la sensation de froid), brouillard, jour blanc... Adapter sa sortie à SON niveau. Avant de s'engager sur un itinéraire : prendre connaissance de la météo, du BRA (Bulletin de Risque d'Avalanche). S'équiper en conséquence : DVA, pelle et sonde ; vêtements chaud ; boisson chaude ; encas ; portable...  Avant de partir, signaler son itinéraire et l'heure approximative de son retour : à un proche ou au gîte/refuge (par exemple), les secours en seront simplifiés en cas de problème. 

     

    Topo Raquette : De Névache au Col des Muandes (Clarée, 2014) Infos - très - complémentaires :


       A lire : "Préparer sa sortie", par l'Association Nationale pour l’Étude de la Neige et des Avalanches


    Trois jours dans le Massif des Cerces, en raquette. Névache (1620 m), Refuge des Drayères (2180 m)  (J1 et J3). Le Refuge des Drayères (2180 m) - Col des Muandes (2828 m) en J2.


    Topo Raquette : De Névache au Col des Muandes (Clarée, 2014) J1 : Névache (1620 m) - Refuge des Drayères (2180 m) : 13 km / 600 m d+ / 5 h. Dif. tech : R2.  Pour monter au Refuge des Drayères depuis Névache deux options : monter par la piste de fonds (piste damée) ou par la Cascade de Débaret, parcours un peu plus sportif qui longe la Clarée et passe en forêt. C'est cette option que nous avons choisi.

    Une journée pour "monter", une journée pour "descendre", entre les deux une journée pour se faire plaisir... Monter raquettes aux pieds, le sac pas tout à fait léger, mais avec énergie comme "gonfler" à bloc.

    Une première journée placée sous le signe du soleil exactement ; un léger vent, histoire de... La première partie du parcours se fait douce ou presque, à pas presque feutrés sur la neige par endroit bien tassée... Un premier ressaut est franchi celui de la Cascade de Débaret, raide à souhait, mais étrangement beau, ensuite, le plat ; le calme plat, la pente se fait douce. Le coin n'est point désert, tout du moins pas encore. Entre fondeurs et promeneurs, entre famille et sportif, une sorte de mélange... de joli mélange. Une douce "cacophonie" des genres et de styles.

    La montée, se poursuit, toujours à pas "lent", tranquillement. Première grande pause... au soleil ou presque, mais à l'abri du vent, ça c'est sûr ! Une tranche de saucisson plus tard, nous voilà de nouveaux flanqués sur non pas nos spatules mais sur nos "tamis" prêt pour "affronter" les derniers kilomètres... Le soleil darde sur nos couvre chef ; la casquette est de rigueur, le "presque" tee shirt aussi. Il fait beau, le vent ou plutôt une petite "bise" se fait sentir au moindre arrêt... ça revigore money !

    La montée se poursuit... la forêt laisse place peu à peu aux "rochers", aux grandes faces... La piste damée, se fait discrète, puis s'efface ; les pieds s'enfoncent dans une neige poudrée à souhait. C'est le silence, le silence total. Seul le bruissement de nos pas sur la neige trouble cette belle quiétude... seuls, cette fois-ci nous le sommes. Au loin, le Refuge des Drayères, pour l'heure il ne forme qu'un minuscule point. Tard, il se fait... Le froid s'abat sur nous, une couche - ou deux - plus tard, le petit point se fait plus gros. La pente se relève tout doucement... quelques efforts encore, et nous voilà rendu - je suis hors d'haleine, ou presque - mes acolytes sont là, tout sourire. La journée touche à sa fin...

    Demain, c'est une belle journée qui s'annonce ! happy 

    zzz

    Topo Raquette : De Névache au Col des Muandes (Clarée, 2014)

    La Roche de Crépin et la Main de Crépin


    Topo Raquette : De Névache au Col des Muandes (Clarée, 2014) J2 : Refuge des Drayères 2180 m - Col des Muandes 2828 m. 700 m / 5 h / 11 km (A/R) Dif. tech : R3. De bonnes connaissances des moyens d'orientation (carte, boussole, altimètre ou GPS), connaissances de l'évaluation de la situation en matière d'avalanches, du choix de l'itinéraire et bonne technique de marche sont nécessaires pour toute cette course. Matériel indispensabledétecteurs de victimes d'avalanches (DVA), pelle et sonde.  Tout le monde semble, ce matin, partir dans la même direction ou presque. Nous levons le "camp", en direction du Col des Muandes perché à plus de 2800 m d'altitude...  Un beau, très beau belvédère. Le Refuge des Drayères, est encore à l'ombre, il fait plutôt "frais", le gros des troupes est déjà parti - nous sommes les seuls "raquetteurs" du secteur - Les skieurs nous précèdent, et à cette occas. nous font la plus belle des traces ! Merci, cela va nous éviter de "bartasser" dans la neige... pour l'heure encore un peu cartonnée par la froidure de la nuit. L'itinéraire commence par une petite difficulté, une traversée (pas la première, ni la dernière !) - en ski, ça va, mais en raquette cela peut être un peu pénible, car nous ne sommes pas doté de carre ! mais grâce aux skieurs, ça passe : Tranquilleeeeeeeeeeee (pour des habitués, of course !). La traversée, ça c'est fait ; petite traversée d'un cours d'eau enfoui sous un mètre de neige ou presque, puis on attaque, de nouveau une traversée (c'est renversant ce secteur... en été, il en paraît moins) ; puis un premier ressaut, un peu de faux plat, une traversée, un peu de faux plat, un petit raidillon, puis deux, puis trois... en gros nous remontons un beau vallon dans une neige des plus exquise mais toujours sur les traces des skieurs... à tel point que parfois nous débordons un peu histoire de "bartasser" dans la neige, et de faire notre "trace" (sans pour autant, nous "répandre"...). Nous sommes sortis de l'ombre, et prolongeons notre "périple" sous le soleil...

    Il fait chaud - je ne l'ai pas vu venir... et "paf"... En ce milieu de matinée - 10 h -, c'est le début de la journée des "Z'ipos"... : hyperthermie, hypoglycémie ! Deux pour le prix d'une... Me voilà bien. Je repère au loin, un "île" ou je vais pouvoir "m'échouer" et récupérer. C'est de là, que je vais observer (et accessoirement suivre en "direct" grâce au talkie-walkie l'arriver du petit groupe au col) , mes acolytes poursuivent vers le l'objectif du jour, le Col des Muandes, dommage, il ne restait qu'un petit kilomètre ! Une heure plus tard, les voilà de retour... béats intello

    - Alors, c'est toujours aussi beau, là haut ??? 

    - Extra ! 

     Col des Muandes en raquette à Névache en Clarée
     

    Col des Muandes 2828 m

    Une salade, et un bout de pain plus tard, nous entamons la descente, vers le refuge. Nous prendrons la tangente et éviterons avec soin la [jolie] montée du matin. Nous optons pour la descente par les Lacs Long et Lac Rond, c'est maintenant que nous "bartassons" avec entrain ! [J'ai enfin retrouvé la "forme"... (un peu tard, dommage)].

    Un œil sur la carte, un œil sur le terrain, et le regard plongé au loin. Paysage maculé de blanc, sommets enneigés : Écrins, Cerces... bref que du beau et du grand ! Du bonheur à chaque pas, et toujours aussi béat ! winktongue Tout d'abord le Lac Rond, que l'on devine à peine sous son épais manteau blanc.  Puis le Lac Long... tout simplement magique ! 

     

    Lac Long en raquette à Névache en Clarée
     

    Lac Long

    On monte, on descend... Quelques rochers dépassent, formant des petits "îlots" au milieu de ce désert blanc... Une pause... une photo, un petit détour... et c'est la "plongée" vers le Refuge des Drayères à travers une belle pente ; c'est la "course", nous sommes comme des gamins qui découvrent pour la première fois les joies de la neige... Extra... et toujours aussi BÉAT ! yes 

    Y'a pas à dire, quelle belle journée... !

    Nous regagnons la chaleur du Refuge des Drayères ... quelques étirements, une douche bien chaude, une petite mousse locale... un bon repas. Une belle soirée... demain, nous rentrons ! 

    zzz


    Topo Raquette : De Névache au Col des Muandes (Clarée, 2014) J3 : Refuge des Drayères 2180 m - Névache 1620 m : 13 km / 600 m d- / 5 h. Dif. tech : R2  Jour blanc aujourd'hui... les Cerces se dévoilent assez timidement et pas totalement... Forme étrange qui se cache sous les nuages. Nous reprenons la "route" vers Névache... L'itinéraire de descente est à quelque chose prêt le même qu'à la montée... toujours aussi long mais toujours aussi beau. et pour ne rien gâcher de cette journée, le soleil se dévoilera petit à petit, brillant de tout son astre en toute fin de matinée... 

    Topo Raquette : De Névache au Col des Muandes (Clarée, 2014)

    La Pointe des Cerces


    Topo Raquette : De Névache au Col des Muandes (Clarée, 2014) Matériel de sécurité et de progression [indispensable]

    • DVA, sonde, pelle à neige (il va de soi, que l'on doit savoir parfaitement utiliser ce type de matériel... !). (Ne pas oublier de vérifier la qualité des piles du DVA avant !) Pour certaines courses, il faut parfois ajouter : un brin de corde, un piolet, et une paire de crampons. Dans le cas présent ce ne fut pas nécessaire.
    • Moyen d'alerte des secours
    • Une paire de raquette à neige [TSL, INOOK...] dotées de : cales de montée, de griffes avant, de crampons (6) ; d'une paire de bâtons (avec rondelle de type "flocon") et de guêtres...
    • Quoi mettre dans le sac à dos, quelques pistes : "Le sac en mode hivernal"

     

    Topo Raquette : De Névache au Col des Muandes (Clarée, 2014) Difficulté, type d'itinéraire

    • Itinéraire alpin.
    • Cotation : R3 : Randonnée exigeante en raquettes : Pente < 30°. Dans l'ensemble peu à modérément raide. Courts passages raides. Danger d'avalanche. Faible danger de glissade, glissades courtes se terminant sans risques. Exigences : Connaissances de l'évaluation de la situation en matière d'avalanches. [Échelle utilisée : Club Alpin Suisse.]

      Cartes 

    • Carte IGN : 3535OT : Nevache Mont Thabor Cols du Galibier et du Lautaret

     

      Hébergement 

    • Refuge des Drayères : très bon accueil.  Le gardien E. Puissant est aux petits soins, et de très bons conseils ! cool
    • Refugesclareethabor.com

      Quelques pistes...

     Topo Raquette : De Névache au Col des Muandes (Clarée, 2014) Préparation de l'itinéraire

    Les différents outils pour réaliser sa "course" :

     

    Topo Raquette : De Névache au Col des Muandes (Clarée, 2014) Bulletin montagne

     

    Topo Raquette : De Névache au Col des Muandes (Clarée, 2014) Informations complémentaires 

    Les points importants à étudier, avant :

    • Le risque d'avalanche du secteur 
    • L'isotherme 0°
    • La température (max, mini) pour prévoir l'horaire de la sortie
    • Le vent (facteur aggravant pour la formation de plaques)
    • L'heure des différentes chutes de neige et de la météo pour faire une estimation du manteau neigeux
    • Préparer son itinéraire sur la carte en tenant bien compte des différents critères cités ci-dessus. Se renseigner auprès du gardien du refuge ou acteurs locaux pour connaître les conditions sur le secteur.
    • Lecture des topos

    Les points importants à étudier, pendant :

    • Contrôler la quantité de neige fraîche, les nouvelles accumulations 
    • Ce qui est au dessus et en dessous de moi : la partie la plus raide de la pente, le relief :  barre rocheuse, ravin, cuvette...
    • Surveiller l'ensoleillement et la température
    • Envisager une solution de repli.
    • Envisager des mesures de précaution : distance de sécurité, corridor de passage, contournement, lieux d'attente prolongés...
    • Vérifier l'état de fatigue des participants
    • Ne surtout pas hésiter à modifier son parcours, voir même à renoncer, faire demi-tour ! La montagne sera elle, toujours là !

     

     Sites Internet complémentaires 

     

    INDICE DU RISQUE STABILITÉ DU MANTEAU NEIGEUX PROBABILITÉ DE DÉCLENCHEMENT
    1 - FAIBLE
    Le manteau neigeux est bien stabilisé dans la plupart des pentes.
    Les déclenchements d'avalanches ne sont en général possibles que par forte surcharge3 sur de très rares pentes raides1. Seules des coulées ou petites avalanches peuvent se produire spontanément.
    2 - LIMITÉ
    Dans quelques pentes2 suffisamment raides, le manteau neigeux n'est que modérément stabilisé.
    Ailleurs, il est bien stabilisé.
    Déclenchements d'avalanches possibles surtout par forte surcharge3et dans quelques pentes généralement décrites dans le bulletin.
    Des départs spontanés d'avalanches de grande ampleur ne sont pas à attendre.
    3 -MARQUÉ
    Dans de nombreuses pentes2 suffisamment raides, le manteau  neigeux n'est que modérément à faiblement stabilisé
    Déclenchements d'avalanches possibles parfois même par faiblesurcharge3 et dans de nombreuses pentes, surtout celles généralement décrites dans le bulletin. Dans certaines situations, quelques départs spontanés d'avalanches de taille moyenne, et parfois assez grosse, sont possibles.
    4 - FORT
    Le manteau neigeux est faiblement stabilisé dans la plupart des pentes2suffisamment raides.
    Déclenchements d'avalanches probables même par faiblesurcharge3 dans de nombreuses pentes suffisamment raides. Dans certaines situations, de nombreux départs spontanés d`avalanches de taille moyenne, et parfois grosse, sont à attendre.
    5 -TRÈS FORT
    L'instabilité du manteau neigeux est généralisée.
    De nombreuses et grosses avalanches se produisant spontanément sont à attendre y compris en terrain peu raide.

     

    (1) Pentes particulièrement propices aux avalanches en raison de leur déclivité, de la configuration du terrain, de la proximité des crêtes...

    (2) Les caractéristiques de ces pentes sont généralement précisées dans le bulletin: altitude, exposition, topographie... 
    (3) Surcharge indicative : forte (par exemple skieurs groupés) ou faible (par exemple skieur isolé, piéton).

    Le terme déclenchement concerne les avalanches provoquées par surcharge, notamment par le(s) skieur(s).
    Le terme départ spontané concerne les avalanches qui se produisent sans action extérieure.

     


    Topo Raquette : De Névache au Col des Muandes (Clarée, 2014) Topo carte 

    Du Refuge des Drayères au Col des Muandes 

    Carte du Topo Raquette Col des Muandes depuis le refuge des Drayères

    Extrait de carte IGN, tiré du site : Skitrack.fr
    Les zones en rouge, indique des pentes supérieur ou égale à 30°
    En raquette on ne dépassera pas les 30°, au-delà l'utilisation des crampons est nécessaire.

     


     A titre informatif, nous avons profité d'une belle fenêtre météo : soit trois jours de beau temps, et d'un BRA à 2 pour faire cette belle balade de trois jours. Même si la montée au Refuge des Drayères ne présente pas de difficultés techniques particulières, la course est longue et exigeante (il ne faut point négliger le poids du sac !). Un bon "fond" sportif est nécessaire, ainsi qu'une bonne pratique de l'activité. La raquette à neige est un sport "exigent" dès lors que l'on sort des "sentiers" battus. Cette description est somme toute "subjective" : elle exprime le ressenti sur le moment donné,  influencé par : le niveau, le matériel, la condition physique et les conditions du moment... 

    Vous consultez un site internet "perso" ayant pour but de vous faire partager une passion "la montagne". Informez-vous et formez-vous à la pratique de la randonnée en raquette ou pédestre ou faite vous accompagner par des "pros". Nul n'est censé ignorer les risques encourus en été comme en hiver lors de la pratique de l'une ou de l'autre de ces activités.  



    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :