• Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

    Trek du Langtang, Gosainkung, Helambu 

    en passant par le Ganja La Pass 5120 m

     Népal (Octobre 2011)


    “Les grands voyages ont ceci de merveilleux que leur enchantement commence avant le départ même. On ouvre les atlas,  on rêve sur les cartes. On répète les noms magnifiques des villes inconnues...” Joseph Kessel.


    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Pour ce trek, nous avions fait le choix de ne pas prendre d'agence – local ou française - ; mais de  prendre un porteur uniquement pour les premiers jours. Katmandou... je ne dépeindrais pas cette ville bouillonnante au combien charmante. Il y a « mille et un sites » qui traite du sujet. Après deux jours passés dans la capitale pour les formalités d'usages notamment la TIMS. Visite de la capitale. Recherche d'un moyen de locomotion pour se rendre à Dunche point de départ de notre trek. Nous avons opté pour un 4x4 avec chauffeur au lieu du bus.


    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

    Thamel - Katmandou

    Jour « J »

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Katmandou-Dunche : Notre arrivée se fera de nuit, aux alentours des 20 h, au chek point du district de Rasuwa...Nous avons laissé notre chauffeur... 10 km (environ) avant Dunche la route étant en trop mauvais état...

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

                 Dans les faubourgs de Katmandou                         Sur la piste de Dunche, district de Rasuwa


    Menu des 14 jours à venir : plus de 10 000 de dénivelé positif, des naks (la femelle du yack), des yacks, des ponts, une forêt inextricable... de fabuleux paysages ! Entre 14 et 18 kg sur le dos ; des vivres de course pour 5 jours (dont un fond de sac) : lyophilisés, en cas, réchaud, popote, duvet, tente, crampons, corde, mousquetons, sangles... Bref tous le matériel nécessaire pour une autonomie d'au moins 4 jours, le reste du temps nous serons en lodge.


    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Dhunche 1960 m – Thylo Syaphru 2250 m : 6 h 30 / 635 d+ / 410 d-Notre première journée débute par une piste défoncée... puis nous pénétrons dans la forêt par un sentier fort bien marqué.... Attention il n'y a aucun balisage

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) De Dhunche à Kyang Gonpa : Karna Lama notre coolie, rencontré par hasard à Dunche, nous serviras de « guide » et de « porteur » pour les trois premiers jours. Merci à lui...

     Thylo Syaphru 2250 m – Thomna 2790 m : 7 h / 1365 d+ / 785 d-. Deuxième étape, nous remontons la vallée tout doucement... Les premiers ponts Népalais ! Les cimes enneigés se dévoilent petit à petit.

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Thomna 2790 m - Kyanjing Gumba 3870 m : 7 h / 1245 d+ / 140 d-. Troisième étape, la vallée s'ouvre de plus en plus, nous quittons définitivement la forêt pour atteindre les « alpages ». Les cimes enneigées nous font face. Tout simplement : « Grandiose » ! Nous quittons Karna Lama...nous poursuivrons seuls.

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

     Thomna

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Kyanjing Gumba 3870 m : deux jours, le temps de bien s'acclimater. 9 h 30 / 660 d- / 13 km à l'aller et au retour soit 26 km au total ! La première journée nous remontons la vallée pour atteindre « le belvédère de Langshisa Karka » situé à 4200 m et distant de 13 km (soit un total de 26 pour cette seule journée). Hors mis le fait que nous sommes montée progressivement en altitude pour s'acclimater, pour ma part cela n'a pas grand intérêt. On remonte une vallée, on croise des yacks. Certes c'est assez jolie, mais c'est à peu près tout. En discutant le soir au lodge avec quelques personnes il vaut mieux privilégier le belvédère qui se situe juste au dessus de Kyanjing Gumba à une altitude équivalente, et pour une distance nettement moindre.

    Kyanjing Gumba 3870 m : deuxième jours.

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

     Kyanjing Gumba 3870 m                                                                                                                      Langshisa Karka


     Ascension du Trserko Ri 4984 m : d+ 1150 m  Aucune difficulté technique, seul l'altitude peu poser problème. Pour ma part, j'ai fait le choix de ne pas monter afin de bien récupérer. Mes « acolytes » eux sont partis tôt... très tôt. Magnifique ! A ne pas rater...


    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Kyanjing Gumba 3870 m – camp de base du Ganja La Pass 5120 m – altitude du bivouac : 4900 m. La montée au « high camp » est longue : 7 h / 1100 d+. Sur cette étape, à noter au niveau de la difficulté* : «Traces inexistante, terrain exposé, pentes herbeuses délicates, pentes mêlées de rocher, traversée de moraines ». Ajouté à tous ceci l'altitude et le poids du sac. Il est donc impératif d'avoir le pied « montagnard » et surtout d'avoir un bon sens de l'orientation. Au sortir de Kyanjing Gumba se diriger vers... un pont, puis traverser la rivière, prendre ensuite une vague sente qui serpente à travers la forêt pour au sortir déboucher sur des pentes herbeuses puis poursuivre à travers un dédale de chaos de blocs, si l'on prête bien attention on peut distinguer par endroit des cairns... on remonte ainsi, lentement mais surement vers le High Camp, perché à près de 4900 m. Un petit passage tout en traversé requiert un peu d'attention. La sente est parfaitement visible au sol, le tracé est bien « évident »...

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

     Vers "High Camp" - 4900 m

    Le bivouac est « planté », nous sommes sur la moraine à 4900 m, le Ganja est bien en vu. Grandiose... Un groupe a installé sont camp un peu plus haut. Nous avons eu la visite de leurs guides, nous échangeons quelques mots en anglais... quelque peu surpris de nous voir ici sans porteurs, ni guides ! Mais reconnaissant bien là des « franchies », en voyant nos lyophilisés. Ce soir c'est Aligot Aveyronnais de Chez MX3 et soupe à la tomate – un vrai régal !!! - Il fait plutôt froid... nous décidons de nous mettre dans nos duvet, la nuit va être longue, très longue, car il n'est que 18 h ! -

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

     "High Camp" - 4900 m

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Camp de base – Ganja La Pass – Keldang 4200 m (secteur) : très longue étape, physique et technique. A l'époque ou nous sommes passés il y avait beaucoup de neige, bien compact, durcie par le froid. Les crampons sont donc vivement conseillés. Au niveau de la difficulté* : « Courts passages raides et/ou traversées de pentes et/ou barres rocheuses. L'aide des mains est quelquefois nécessaire pour la progression (ici en l’occurrence pour le passage qui débouche sur le Pass. On doit franchir un petit ressaut, puis une traversée, sur une vire étroite et enneigée). Terrain déjà assez exposé, pentes enneigées délicates, pentes mêlées de rochers. Bonnes connaissances alpines. Sûreté du pas. Soit un T4 : Randonnée alpine à T5 : Randonnée alpine exigeante ». Après une longue montée à travers la neige nous voyons la « difficulté du jour », le « fameux » passage : Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) une vire rocheuse qui prend pied dans un pierrier en forte déclivité mais recouvert d'un épais manteau neigeux... Malgré le soleil et la chaleur (oui il peut faire très chaud même à plus de 5000 m !), la neige est dur ce qui a « facilité » notre progression – lente, très lente - ! On avance pas au même rythme à 2000 m qu'à 5000 m surtout avec un sac lourd. Sur cette portion il est là, aussi vivement conseillé d'avoir une corde pour faire une main courante. A noter qu'un groupe était passé avant nous... avec guides et porteurs (ceux-là même qui étaient passés au bivouac la veille au soir pour échanger quelques mots avec nous). Ceux-ci ont eu la gentillesse de descendre avec leur clients de l'autre côté du « pass » et de faire demi-tour pour venir à notre rencontre pour nous aider, alléger les « filles » (au nombre de deux) de leur sacs et de laisser en place la main courante pour nous faciliter le passage... Nos cordes aurons eu le privilège de voyager !!! Elles seront restées dans le sac et n'auront pas connu le « grand frisson » !

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

    Une fois le passage passé, quelques photos plus tard, nous franchissons le pass, et entamons la deuxième difficulté, sur la carte « The Steep »... la descente se fait dans un éboulis de gravier fins assez casse figure (pour ne pas dire autre chose), ce qui requiert un peu (voir même beaucoup de concentration) le corps commence à fatiguer : l'altitude, le poids du sac, le cumule des jours passés, une nuit et un réveil un peu difficile... nous conservons nos crampons car quelques plaques de neige durcie subsiste, c'est plus sur, et surtout ça adhère bien mieux ! Nous voilà rendus à 4900 m, après tous ses efforts, nous faisons une bonne halte (sous le soleil exactement) pour nous restaurer et reprendre des forces, la journée n'est pas finie, il nous reste encore un long chemin jusqu'au prochain bivouac... nous devons rejoindre Keldang à 4200 m. C'est ici au milieu de nul part que nous trouvons de vagues traces de peinture nous indiquant la « sortie » de la moraine.. la neige est aussi présente de ce côté, nous déchausserons un peu plus loin...Nous sommes sur le Ganja La Naya Kanga Trek...

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

    Au sortir de la moraine...

    Nous poursuivons la descente vers notre lieu de bivouac... la fatigue se fait sentir, chaque pas et plus lourd, plus lent... Nous traversons une rivière, pour retrouver le sentier qui se trouve de l'autre côté... Nous poursuivons ainsi, la journée tire à sa fin, l'obscurité n'est plus très loin. Nous rencontrons de nouveaux nos « guides improvisés » du jour... (ceux du Ganja), la cigarette « au bec », cheminent tranquillement vers le Ganja... Quel énergie ! Bref, une photo puis deux, nous leur offrons crampons, et guêtres pour les remercier. Nous leur souhaitons bonne continuation et font de même ; ils nous indiquent que le bivouac n'est plus très loin... 1 h tout au plus ! C'est pas que mais nous sommes partis à 8 h du matin, et là il est près de 18 h... la nuit va tomber, il faut trouver un endroit ou poser nos tentes... C'est chose faite, au milieu de nul part ou presque. Nous avons bivouaquer juste en dessous de la zone de bivouac. Nous avons couper au plus court et par des chemins de travers pour arriver là !

    Merci à nos deux -coolies "surprise" du jour- : "PASANG" & SHAOLIN 

    Demain une longue et belle étape nous attend...


    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)La Ganja La pass est la transition entre les contreforts du Langtang Himal nord dans Lirung Valley.


    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Keldang / Badachal (bivouac) – Tarke Ghang 2740 m : 8 h / 1450 m d-. Départ un peu tardif, nous avons profité du soleil et surtout du paysage... Le temps de ranger le bivouac et remballer nos affaires, nous voilà de nouveau partis sur les sentes escarpées et pavées. Nous faisons le plein d'eau, car cette étape est décrite comme difficile : pas du tout d'eau sur le parcours et aussi et surtout pour sa « fameuse » forêt de bambou, réputée « paumatoire » (même avec un guide !) C'est une journée de « yoyo », ça monte, ça descend en permanence, il fait beau et chaud... Nous évoluons sur le secteur du Yangri Danda, dans un milieu totalement minérale... quasi « désertique », ici le cailloux est roi.

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

     Yangri Danda 4200 m

    Et voilà... ce qui devait arrivé arriva... nous sommes aux portes de « Bambou Forest ». Nous optons pour un chemin qui part sur notre droite, le plus évident car le mieux marqué au sol... Oups, nous sommes dans la « bonne direction » celle de « Melamchigaon »...mais pas sur le bon chemin, celui qui mène à Tarke Ghang ! Nous finirons notre nuit, dans une ferme. Notre dernier bivouac... Demain direction Melanchigaon. Village que nous aurions du relié depuis Tarke Ghang. Mais qu'importe le chemin, l'essentiel étant d'y parvenir !! C'est rompu de fatigue que nous montons nos tentes, entre une étable et les contreforts de la maison, il fait presque nuit... Nous "dégusterons" nos lyos. à la lueur de nos frontales, et accessoirement de quelques bougies...

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Yangri Danda 2750 m – Melamchigaon 2530 m : 6 h / 925 m d+ / 1070 d-. Nous poursuivons notre route... Les paysages ont radicalement changé : nous sommes passés du « tout minéral » au « tout végétale ». La forêt de bambou est enfin vaincu ! Nous sommes sur l'Helambu Trek... Nous franchissons le pont – quelque peu fatigué – qui traverse le Melmachi Kola River... Melamchigaon est à porter de semelle, encore une belle montée, 2 h au moins.

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

    Melmachi Kola River et ses environs

     Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

    Melamchigaon : Eco Friendly Home

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Melamchigaon 2530 m- Tharepati Pass 3690 m : 1170 d+. Direction les lacs de Lauribana, et son « pass ». Le menu du jour, les 1000 m de montée jusqu'au Pass. Tout commence par la traversée de la petite bourgade qu'est Melamchigaon avec ses temples, ses stupas, ses buffles... Nous franchissons un pont suspendu encore bien plus fatigué que celui de la veille... Une fois celui-ci franchi on s'enfonce à nouveau dans le forêt, le sentier monte, monte... Ça grimpe rude (un peu trop même !) ! Nous voilà après plusieurs heures d'efforts arrivée à Tharepati Pass, il ne fait guère chaud, et les nuages sont bien présents... Tharepati Pass, ce n'est pas un village, c'est un col avec des lodges le tout balayé par les vents mais avec une vue superbe une fois les nuages partis ! Une pause de deux jours est prévu, le temps de faire un aller/retour au Lauribana Pass.

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

    Melamchigaon 

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

    De Melamchigaon à Tharepati Pass 

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Tharepati Pass 3690 m – Gohpte : pour cette étape sans grandes difficultés, il suffit de se laisser porter par le sentier quelque peu caillouteux, je parcourrais une infime partie du parcours et ferais demi-tour, et resterais à Tharepati à attendre mes « compagnons » de route partis pour Gopthe, car je suis rompue de fatigue, et j'ai vraiment besoin de récupérer, car la route jusque KTM est loin, très loin d'être finie. Le but de la manœuvre : le Lauribina Pass. Le mauvais temps aura eu raison de ce beau projet...

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

     Tharepati Pass

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Gopthe - Tharepati Pass 3690 m - Magin Gohpte 3150 m : 2 h/540 m (ici, je ne prend pas en compte le trajet : Gopthe-Tharepati, ne l'ayant pas parcouru). Le Lauribina Pass, ne s'étant pas laissé « approché », mes « compagnons » de route ont du faire demi tour plus tôt que prévu. Les voilà de retour à Tharepati, dans la foulée, nous entamons la descente vers Magin Gohpte, et cheminons de nouveau tous ensemble. Nous qui quittons Tharepati et le Langtang... Demain nous passerons le Kyuola Bhanjyang Pass, et passerons dans l'Helambu. Nous quittons le désert d'altitude pour pénétrer dans les forêts de rhodos... Nous poserons nos sacs et passerons la nuit à Magin Gohpte... Pour moi se sera une courte étape... env. 3 h, et uniquement de la descente !

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Magin Gohpte 3150 m – Chipling 2100 m : 6 h/ 400 m d+/ 1400 d-. Nous évoluons à travers la forêt sur de bons sentiers. Le Kyuola Bhanjyang Pass est franchi cette fois-ci nous pouvons dire « adieu » au Langtang, nous sommes (de nouveau) sur l'Helambu Trek ! Nous franchirons ensuite Gul Bhanjyang Pass, perché à 2130 m... Pour arriver à Chipling ou nous passerons la nuit dans un joli lodge...

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Chipling 2100 m – Mulkharka : 5h / 600 m d+ / 1000 m d-. Le chemin joue au montagne « russe ». Nous poursuivons ainsi : Thankune Bhanjyang, puis Pati Bhanjyang... Il faudra fournir un dernier effort pour atteindre Chisapani (environ 1 h) ou nous ferons halte pour déguster quelque mets. La vue est superbe ; elle s’étend des Annapurnas au Jugal Himal ! A la sortie du village nous sommes interpellés par le garde de la réserve de Shivapuri (dernier rempart avant la vallée de Katmandou) qui nous « soulage » de quelques roupis... Cette fois-ci nous quittons définitivement l'Helambu Trek ! Mulkharka n'est plus très loin, notre trek touche à sa fin. Ce soir se sera notre dernière nuit en lodge, demain Katmandou ! Notre « refuge » pour la nuit nous offre pour décor les lumières de la capitale... magique !

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

     Chipling 2100 m

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

     Mulkharka


    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Mulkharka – Sundarijal : 1 h et 300 m de descente ! Cette fois-ci... c'est fini. Après quelques photos avec nos hôtes, nous entamons nos derniers kilomètres... Pour arriver à Sundarijal, il suffit pour cela de suivre la conduite forcée...  

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Sundarijal – Katmandou : retour à la civilisation ! intello

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) 

    De la sortie de Sundarijal aux faubourgs de Katmandou


       Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)


    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Certaines étapes sont assez difficile voir même très difficile sans guides locaux ni même matériel adéquat. Cotation : T2/T3 à T4 (Pour les jours 6 et 7). Ne pas négliger l'altitude qui peut rendre la marche plus pénible et aussi plus lente, qu'elle ne l'est. Il est de ce fait très important de bien s'acclimater. Monter progressivement... En "gros" prendre son temps


    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Hébergements

    Nous avons dormi dans les lodges, le choix est vaste sur la première partie du parcours soit les quatre premiers jours. Ensuite pour la partie qui va High Camp à Tarke Gang nous avons bivouaquer. Nous avions opter pour deux tentes doubles toits (2 kg/3,2 kg). Après nous avons de nouveau dormi en lodges là aussi très nombreux... Ils offrent tous le même confort ou presque, l’accueil y est toujours agréable. On y mange relativement bien... Les tarifs sont les mêmes partout.

     

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Budget

    • 1500 €, pour les 3 semaines de voyages : avion (A/R), hébergements : Katmandou et sur le parcours, nourriture, restaurants et souvenirs, TIMS, entrée des deux parcs, visa. Compagnie aérienne : Air France & Air India. 

     

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Côté équipement

    • Tout l'équipement nécessaire à l'itinérance en refuge. ; auquel il faut ajouter, le matériel nécessaire au bivouac ainsi que du matériel "technique", ici : une corde de 8 mm (770 gr), une paire de crampons (à lanières) 850 gr, une sangle et deux mousquetons, et pour ranger le tout un sac à dos, le Karrimor Leopard 65 (1.6 kg). Poids totale (env.) = 14 kg (avec vivre de courses pour 5 jours, et en complément vestimentaire une doudoune en plume)
    • Petite astuce pour gagner du poids : Mise en « bouteille » des produits « LYO » ou SEMOULE = AVANTAGE : suppression du poids du sachet/moins de « déchets ». Graduation de la bouteille pour chaque quantité à utilisé / choix de la taille de la bouteille : 1 l /26 gr ; réutilisation de la bouteille ou compression de celle-ci après utilisation, moins de « déchets ». Inconvénients « mineur » : repas identiques sur plusieurs jours. OU utilisation d’un ZI PLOC avec une dosette « maison » (« cul » de bouteille en plastique par exemple). Gain de poids, d’espace et de déchets : http://www.lyophilise.fr/  winktongue - technique non utilisé car découverte... tardivement ! -

     

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Documentation

    • Topo : Grands Treks au Népal, Elodie et Rambert Jamen, Editions de la Boussole (en français)

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

    • Cartes : Langthang Himal, West et Ost – Échelle : 1:50.000-  Edition : Alpenverein
    • http://www.unmonde-montagnes.com/ : Librairie de montagne, voyage et aventure.

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Sites internets

    • Consulat du Népal
    • http://www.martinpierre.fr/ ; Site de Martin Pierre. L'itinéraire y est décrit dans l'autre sens. Un site à découvrir absolument. Ça fourmille d'infos, de photos... on y découvre d'autres destinations toutes décrites avec grands soins.
    • http://www.trekmag.com
    • Zone Himalaya : deux sujets sont traités sur ce site très fourni en information. Le premier faire connaître l’Himalaya par le biais de documents très fournis et la deuxième les montagnes et les différentes vallées par le biais du voyage et du trekking. A la découverte du Népal et de l’Himalaya 
    • "Trek dans le Langtang et l'Helambu, 3 vallées, 1 haut col, 1 petit sommet". Sur le site de N.Dumousseau

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)


    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011) Topo carte (extraits)

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)

     Mulkharka – Sundarijal

    Népal : A travers le Langtang et l'Hélambu (2011)


     

     



     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :