• Le tour de la Tête des Toillies (2010)

    Tour de la Tête des Toillies

    avec bivouac... au Longet

     Bivouac... au Longet  (2010)

    Lac Longet (près du Col du même nom) - Entre Ubaye et Piémont -

    En toile de fonds, le Mont Viso


    Entre France et Italie : par les cols de Chamoussière (2882 m), de la Noire (2905 m), de Longet (2655 m), Blanchet (2897 m), Saint Véran (2844 m)  avec bivouac 3 étoiles au Longet... et cerise sur le gâteau... le Pic de Caramantran (3025 m) !

    Fin août 2010... une petite équipe, s'est échappée de la grande ville, pour faire le tour de la Têtes des Toillies... Entre Queyras, Haute Ubaye et Piémont. Au menu : des cols très alpins à franchir, un joli bivouac au bord d'un lac, des étoiles... du soleil et un peu de vent ! En un mot le BONHEUR (et la bonne humeur aussi !)

    Ce sera pour ma part, la deuxième fois que je fais ce tour ou presque. La première fois je suis partie de Saint Véran, cette option est toute aussi belle ; elle peut se réaliser sur une seule journée. 


     Le tour de la Tête des Toillies (2010) J1 : secteur d'Agnel, col de Chamoussière, le Vallon de Blanchet, le col de la Noire, les lacs LongetT2/T3. 10.5 km/750 d+/6 h. Le départ se fait du parking, en amont du refuge Agnel, à environ 2630 m. C'est parti pour un beau "yoyo" ! Un premier tronçon d'environ 250 m de dénivelé, le tout dans un somptueux décors... En toile de fonds on peut admirer : le Pain de Sucre, le Mont Viso, la Taillante... et j'en passe ! La montée au premier col de la journée se fait sur un bon sentier... pas trop raide le tout dans un décor très minéral.

    Bivouac... au Longet  (2010)

    En toile de fonds : le Pain de Sucre suivi du Pic d'Asti et du Mont Viso...

    Une fois le col de Chamoussière passé nous poursuivons notre "escapade estivale" vers le deuxième et pas des moindre le col de la Noire perché lui à plus de 2900 m d'altitude. Vue de là ou nous sommes, je ne sais pas pourquoi (enfin si, très certainement par ce que je le connais bien pour y être déjà monté...), j'ai comme une envie de rester là... Mais bon, il faut bien s'y résoudre, le lac de Longet est derrière (loin derrière...). Prendre sa respiration, mettre un pied devant l'autre, et avancé ! Bref, continuer... (Ici on peut si l'on veut, changer l'itinéraire et passer par le refuge). Nous poursuivons pour cela en passant par le Vallon de Blanchet et les lacs Supérieur, Blanchet et Inférieur (se laisser "porter" par une belle sente qui file à flanc après avoir passé le col...) pour récupérer plus loin, le sentier qui monte au Col de la Noire. Aller un bel effort à fournir, une belle et longue montée (un poil raide tout de même...)... C'est donc repartie pour une bonne suée, et un peu plus de 450 m de dénivelé (soit environ 1 h 30).

    Bivouac... au Longet  (2010)

    Vers le Col de la Noire... Droit dans l'pentu ! / Le Lac de la Noire (2887 m)

    Le col de la Noire... est franchi ! On peut admirer au passage la Tête des Toillies,  joli monolithe constitué de serpentine et de gabbro... (pour ceux que cela tente, sachez que : c'est une arête de 300 m d'escalade, côté AD et est équipée en gougeons, donc plutôt réservée aux bons grimpeurs. Vous trouverez ICI, le descriptif du topo : http://www.altituderando.com/Tete-des-Toillies-3175m-Arete-NE... Il y a aussi la possibilité de faire le Pic de la Farnéirta 3134 m, au niveau du Col de la Noire... vous trouverez, ICI, le topo de cette belle ascension : http://bbmazas.perso.neuf.fr/SQueyras/farneireta.html

    Pour nous l'aventure se poursuit : après le col, le lac de la Noire sur un bon sentier...  Le tour de la Tête des Toillies (2010) Sur le parcours de la descente, il faut désescalader un petit ressaut rocheux - c'est ici la seule difficulté "technique" du parcours - ; une fois ce petit passage franchi, le sentier file à main gauche pour retrouver plus bas le GR de Pays et les Lacs de Longet... Un véritable havre de paix, les lieux pour se poser, ici ne manque pas ! Nous avons opté pour le lac supérieur, celui qui se situe non loin du Col du même nom... à l'abri du vent derrière de beaux rochers...

    Bivouac... au Longet  (2010)

    Lac de Longet (2650 m) - au plus près du col


     Le tour de la Tête des Toillies (2010) J2 : Col de Longet, Col Blanchet, Col Saint Véran, Pic de Caramantran, Col de Chamoussière, point de départ. T2/10 km (11,5 à 12 avec le sommet) : 500 m d+ ou 680 d+ avec le sommet : 6 h à 7 h. 

    Le retour... Après une nuit un peu fraîche (pour ne pas dire "froide"), et un copieux  PDJ, nous plions le bivouac et nous nous mettons en route, tout d'abord vers notre premier col de la journée, celui de Blanchet. La journée sera là aussi placée sous le signe du "Yoyo" ! 

    Bivouac... au Longet  (2010)Bivouac... au Longet  (2010)

    Du bivouac au Col Longet... Du Longet au Col Blanchet

    Bivouac... au Longet  (2010)

    C'est pas tout mais il faut songer à redescendre... On plonge cette fois-ci vers le Refuge de La Blanche (ou presque) on bifurquera un peu avant en direction en empruntant  la petite sente emprunter la veille (ici on peut si l'on veut, changer l'itinéraire et passer par le refuge)... une petite pause, et hop c'est reparti, ce coup-ci nous prenons la direction du Col de Saint Véran perché à 2844 m en passant par le Vallon de Blanchet et ses lacs (même itinéraire qu'à l'aller)... Monter, descendre... puis monter à nouveau, puis redescendre ! Le col... et zef à décorné les bœufs ! Brrrrrrrrrr... heureusement qu'un petit abri de fortune est là pour nous protéger un peu.

    Bivouac... au Longet  (2010)

    Le Col Saint Véran, en toile de fonds, la Pic d'Asti... / Le Pic de Caramantran...

    [Ce col sépare la vallée italienne de Varaita avec la vallée française du Queyras]

    Ici deux options s'offre à nous, soit poursuivre à flan et rejoindre directement le col de Chamoussière, soit rendre une petite visite au sommet du coin, le Pic de Caramantran... Les deux options seront choisies, le groupe se scinde en deux... Pour cette option, pas de difficulté particulière ; la vue au sommet est magnifique... Cela ajoute un total : 1.5 km en plus sur le parcours et 180 m d+. 


     Le tour de la Tête des Toillies (2010) Côté difficulté technique

    • Selon l'échelle de difficulté du CAS : T2 sur l'ensemble du parcours. Quelques portions assez raide : la montée vers Col de la Noire, et un très cours passage en T2 sur le secteur du Béal du Jas du Col ou l'appuie des mains est nécessaire (Entre le Col de la Noire, et la Vallée de l'Ubaye). Aucun passage technique nécessitant un équipement spécial tel corde, casque baudrier... Crampons et piolet peuvent-être nécessaires en début de saison ou si des névés persistent sur certains passages. Carte et boussole indispensable, GPS conseillé. Accessible aux randonneurs ayant une bonne maîtrise de l’orientation ainsi qu'une expérience élémentaire de la montagne. La cotation ne tient pas compte du niveau, du matériel, de la condition physique et des conditions du moment.
    •  Cotation globale (selon le nouveau guide de la FFRP) : Effort 4/Technique 4/Risque 4

     

     Le tour de la Tête des Toillies (2010)

     Le tour de la Tête des Toillies (2010)Côté équipement

    Tout l'équipement nécessaire à l'itinérance en bivouac, et éventuellement, selon la saison et les conditions sur le terrain du matériel complémentaire technique de progression et de sécurité.

     Le tour de la Tête des Toillies (2010) Carte

     Carte IGN TOP25 3637 OT

     

     Le tour de la Tête des Toillies (2010) Sites 


     

    Bivouac... au Longet  (2010)

    La Tête des Toillies (entre autre) depuis le Pic de Caramantran (panorama)

      Le Pic de Caramantran... En toile de fonds, le Mont Viso (photo n°2)

    Le col de Saint Véran... En toile de fonds, le Mont Viso (photo n°3)


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :