• Accueil

     

     Accueil


    Je vis dans le "Sud", dans ce pays de "cocagne", où le soleil l'été venu, vous "cogne" sur la tête ; où "lou mistrau" se fait parfois glacial, vous claque aux oreilles et vous transit de froid ; et quelquefois vous bouscule. C'est ici, que je suis installée : dans ce "pays" bercé par le chant des cigales aux heures les plus chaudes de l'été, dans ce pays qui sent bon la "colline" : thym, romarin, lavande... ; dans ce "pays" qui a vu naître Zola ; dans ce "pays" si bien représenté par Cézanne.

    Je m'évade à travers la colline, que dis-je "LA" montagne Sainte Victoire. La montagne de mon enfance. Le temps de prendre une pause... ou la pause. Cette "Montagne" ne me quitte pas des yeux, le matin ou le soir : j'observe le soleil aux premières lueurs du jour, "La Sainte" s'embrase, alors une infinie palette de couleurs s'offre à mes yeux [encore endormis].  "La Sainte" se réveille, "s'endort", s'anime, ainsi chaque jour durant...

    Dès que des "petites fourmis" se font sentir, je prend alors mon sac, mon APN - un modeste bridge - [mais ô combien  précieux pour "marquer" et "emporter" les souvenirs], mes "godillots... et tout ce qu'il faut pour crapahuter à travers l'Alpe. Je découvre ou plutôt redécouvre les paysages, les odeurs, des lieux, que je tutoyais étant enfant lorsque je partais en "colo"... C'était alors, le temps des marshmallows qui collent aux dents, le temps de la chasse au Dahu (le fameux !!!), le temps de l'enfance, de l'insouciance... 

    L'hiver, je chausse mes raquettes, mon bonnet, et fais ma trace à travers la neige fraîche ; je prolonge ainsi chaussée le plaisir de la marche, durant des heures à écouter le silence, à observer une trace, loin de la foule des stations... Là aussi, je revisite "mon" enfance... A l'époque, je filais plutôt sur des pentes "abruptes" (la bleue... généralement) chaussée de skis "plutôt" alpins ; bataillant avec le tir fesse ; exécutant parfois de belles acrobaties... Pour en arriver à la conclusion que jamais je n'arriverais à dompter ces deux spatules, le tir-fesse, le chasse neige... Je pris la "sage" initiative de me "mettre" au ski de fond. Je découvrais alors le silence de la montagne loin de la foule, un "autre monde"...

    En de rares occasions je m'initie au voyage... voyage parfois lointain, pour des évasions magiques et inoubliables comme : la Patagonie : pour un longue itinérance en solitaire, sorte de voyage initiatique... ou bien encore le Népal pour un beau périple à travers le Langtang & l'Helambu. à tutoyer les hautes cimes du regard ; ou l’Île de Madère : concentré de beautés [de toutes les beautés], avec ses Levadas, ses sentiers du vertige, sa flore luxuriante... ou encore plus proche de "nous", l'Italie, son Piémont, et surtout le Valle Maira : ses belles forêts, ses sentes escarpées, sa flore, sa gastronomie... son patrimoine, bref tous ses atouts qui ont beaucoup de charme.

    Il viendra un jour ou je devrais raccrocher mes "godillots", et lorsque viendra ce jour, tous ces moments, ces instants, viendront alimenter mon "usine à souvenir". Celle que j'ai "construite" pas à pas, au fils du temps... au fils des ans. 

    C'est, cette quête d'émotions (et d'inspiration), que j'essaie de faire « transparaître » à travers quelques photos et articles, modestement, sans prétentions aucunes. 

    A vos grolles... à vot' sac à dos !

    Bonne "navigation"... 

    Accueil

    [Par avance, mille excuses: pour les fautes, la longueur de certains articles, la grammaire, voire même le style grammaticale !]


    Accueil

    Accueil

    Accueil

    Accueil


    Pour parcourir en "toute liberté", l'Alpe (et ses environs) j'ai suivi quelques formations. J'ai tout d'abord débuté au sein d'un club [fort sympa] - près de chez moi - comme participante, puis, en tant que co-organisateur, puis organisateur. Ce "savoir", je l'ai acquis avec un "ancien" (un vrai bonheur de "naviguer" avec lui. Que de souvenirs, de découvertes...) et, pour parfaire "le tout", j'ai suivie différents stages : sécurité sur glacier, neige et avalanche, orientation, formation raquette à neige... et en guise de conclusion, j'ai passé le diplôme d'Animateur de randonnée de Montagne ; avec la FFME (Fédération Française de Montagne et d'Escalade)  (Accueil Ce diplôme n'a plus court aujourd'hui au sein de la FFME, il a été remplacé par Initiateur Montagnisme). 

    A l'occasion il m'arrive aussi... de publier quelques billets et photos sur le site [très bon site] de : I-Trekking